Qui est en ligne

Utilisateurs

Dans notre galerie photo

Accueil arrow Récits arrow Mon voyage à Gap 2007
Mon voyage à Gap 2007 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voici un avant-goût de ce qu'il s'est passé à Gap fin mai dernier lors des journées mondiales du Club Fournier International.

Rendez-vous avait été donné le mercredi 23 à St Quentin Roupies avec un groupe de dix avions anglais dont huit Fourniers....

Après un petit vol sans encombre depuis Chelles, j'arrivai le premier à St Quentin. Sur la fréquence j'avais entendu le groupe d'avion anglais en train de se poser à Abeville pour "dédouaner". Pierre Cordier, qui tient le restaurant sur l'aérodrome, nous attendait; un superbe diner était préparé, un hôtel à proximité réservé et le carré de gazon devant le club-house tondu pour les campeurs.

Image

Escale à St Quentin, arrivée et refueling immédiat. 

 

Le lendemain une météo superbe nous attendait, à part quelques bancs de brume qui ne tarderaient pas à se dissiper le ciel s'annonçait dégagé sur tout le parcours. Nous pouvions donc envisager la route directe via Grenoble après une escale à Dijon Darrois pour rassasier les machines et les hommes.

 Image

Dijon Darrois, les "ptits" Fourniers bien rangés pas du tout là où il fallait... 

A Dijon, deux autre Fournier nous ont rejoint; Le RF3 DM et le RF4 RC. Seul un orage sur le Vercors nous a fait dévier de la route prévue et nous arrivons à Gap à l'heure prévue (l'organisation nous attendait pour tester en grandeur la procédure d'arrivée, tout a été parfait).

C'est un peu avec soulagement que  ce termine cette journée, conduire un groupe de dix avions à travers la montagne est une responsabilité qui soulève un tas de question tout au long du voyage. Tout le monde est bien arrivé et je savoure le plaisir de retrouver les amis à l'occasion de ce qui s'annonce être une belle fête.

Après un sommeil réparateur, je n'ai pas pu résister au plaisir d'un vol matinal en ce vendredi. Dès six heure, j'envisage de décoller très tôt, on me prévient; "les paras sont toujours les premiers à décoller...". il n'en fallait pas plus pour que je relève le défi; je serai le premier ce matin en décollant à 06:50 en en réveillant tout le camping du doux ronronnement de mon RF3...

 Image

Décollage matinal...

 Le vol en montagne de très bonne heure est particulier, le régime de brise est encore inversé ou non établi et les pentes n'apporte pas leur aide habituel. Heureusement, le RF3 n'a besoin de pas grand chose pour se hisser vers les sommets environnants. Depuis longtemps j'observais avec envie le mont Viso vers l'Italie qui domine de façon outrageuse les massifs environnants. Tout en butinant de crêtes en crêtes, je me rapprochais de cette destination  qui donnait un but sympathique à ce vol.

Image

En route pour le mont Viso. 

Le RF3 semblait apprécier la sortie, plus l'altittude augmentait, plus le moteur semblait fonctionner avec merveille. Le sommet du mont Viso était accroché, aussi je stoppais la montée à 11500 ft et me contenta de faire le tour du sommet. Les performances que j'avais attribuées à la machine furent quelque peu mises à mal lors du retour; un vent d'Ouest soutenu rendit le retour un peu plus fastidieux...

Image

Ca ne donne pas envie ? 

Deux heures plus tard, de retour sur le terrain, je pensais entendre les réprimandes de tout le camping, pas du tout. En fait ce vol a suscité des envies et les promesses de répéter cela au lendemain fusaient. Et ce fut en compagnie de deux autres RF3 dont le superbe TT de notre amis Cki que je renouvèlerai cette expérience matinale.

Image

T T dans toute sa splendeur.

Le reste de la journée était occupé à partager l'expérience des uns et des autres autour de la cinquantaine de Fournier présents (la météo particulièrement maussade de cette fin mai aura empêché une trentaine d'inscrits de se rendre à Gap...) ou dans l'exposition de l'épopée des Fournier installée dans le hangar de l'ex Alpavia.

 Image  Image

Quelques uns des panneaux de l'exposition dans le hangar qui a vu naitre mon avion...

 Durant la journée, diverses initiatives de vol ont eu lieu. Vol et passage en patrouille, démonstration de voltige en RF4 et le clou, organisé par les deux membres des Skyhawk;Mike Dentith et Matthew Hill, un passage en formation de huit Fournier. 

Image

Patrouille de deux RF4 après une séance de Voltige. 

Image

Formation de 7 RF4 et un RF3 ...

Image 

Matthew après son vol sur mon RF3...You know what? I'm happy ! 

 Le soir venu, nous nous retrouvions autour d'une table pour suivre les conférences très intéressantes et déguster les fabuleux repas prévus par JM Daubagna, le "local" de l'étape sans qui rien n'eut été possible et qui a dépensé sans compter son temps et son énergie depuis des mois pour faire en sorte que cette réunion soit une réussite. Qu'il soit ici remercié car l'objectif a été atteint, MERCI Jean Michel !

Image

M Leblanc,JM Daubagna, René Fournier, et le Spaciaunaute allemand posants devant le plus beau RF3 ;-)

Image

Un jeune couple faisant des rêves ?

 

Image

Les anciens compagnons d'Alpavia qui ont construit mon avion !

Merci les gars, c'est du solide ! 

 
< Précédent
© 2017 Club Fournier International
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.